NEWS

savy

La Naucelloise fait voyager le tripou hors d’Aveyron

Depuis près de 60 ans, l’entreprise de Naucelle prépare et sauvegarde une spécialité qui a longtemps eu du mal à percer le cercle des Aveyronnais d’ici ou d’ailleurs. Jusqu’à ces dernières années.

Des Aveyronnais attachés à la cuisine de leur terroir, une recette préservée depuis plus d’un demi-siècle, trois générations de Savy, un outil de production moderne et performant, une politique commerciale construite sur un produit chargé d’histoire et de sens. Il y a là tous les ingrédients de la réussite de La Naucelloise, entreprise artisanale de conserverie qui permet aux gourmets de tous horizons de découvrir le péché mignon des Aveyronnais : le tripou.

La Naucelloise tient son appellation du nom de son fondateur, boucher-charcutier à Naucelle, qui obtint en 1966 le Premier Grand Prix National toutes catégories du meilleur tripou, jugé et décerné par la Tripière d’Or de Normandie. Dès lors, Charles Savy s’appliqua à mettre au point l’apertisation en boîtes et en bocaux de son tripou et développa toute une gamme de produits gastronomiques régionaux dans les locaux de l’atelier familial. En 1972, alors âgé de 65 ans, il abandonna son affaire pour se consacrer essentiellement à la confection des tripous, dans des locaux neufs et fonctionnels : la conserverie La Naucelloise était née.

 

(source : http://www.media12.fr/la-naucelloise-fait-voyager-le-tripou-hors-daveyron/#.VE5t9Sl5OzV)